Le lundi de Pâques j’ai démarré la moto pour la première fois (elle n’avait certainement pas tourné depuis 2004 ?). Un coup de starter et elle a démarré tout rond du premier coup ! Inespéré, miraculeux, vu que le carburateur gisait il y quelques semaines en petites pièces détachées sur la table du salon.

Aujourd’hui nouvelle étape, avec le démontage de 3 cylindres d’étriers de freins (le quatrième et dernier résiste encore, cela aurait été trop simple !), le montage de la crépine de réservoir neuve et surtout les premiers tours de roue. Il s’agissait en effet de faire tourner le moulin mais aussi de faire rouler l’engin pour le chauffer afin de faire une vidange dans les règles de l’art (vidange + filtre à huile). Premières impressions de roulage ? Moteur souple, embrayage sans surprise, boite idem. Mais mauvaise tenue de route (les pneus étaient pas gonflés correctement – mais de toute façon ils sont  à changer), un angle de braquage très long… Je n’ai pas poussé le roulage très loin, car sans frein avant l’engin n’est pas sous contrôle. J’ai quand même remonté deux fois l’allée du château et fait quelques tours de parking.

Prochaine étape : finir les freins avant, faire faire une plaque et le monter, assurance, puis conduire l’engin au garage pour faire changer de pneus !

Publicités